PRÊTRE Clarisse et CHARLIER Philippe, « Maladies humaines, thérapies divines »

Auteurs : Clarisse PRÊTRE et Philippe CHARLIER

Préface d’Angelos Chaniotis

Collection : Archaiologia

Editeur : Presses Universitaires du Septentrion

Date : Octobre 2009

Nombre de pages : 224.

Présentation par l’éditeur :

Cet ouvrage présente une approche originale des textes épigraphiques évoquant les guérisons miraculeuses en Grèce antique. L’union des connaissances d’une philologue spécialiste du grec ancien et d’un médecin paléopathologiste permet de mieux saisir la richesse de ce corpus. Chaque texte est suivi d’une traduction moderne et de commentaires lexicaux et médicaux qui nous plongent directement au cœur des pratiques curatives dans les grands sanctuaires de Grèce comme Epidaure ou Lébèna.
Thérapies divines ou humaines ? Grâce à un diagnostic rétrospectif fiable et pondéré des maladies décrites et grâce à l’étude des soins apportés aux patients qui venaient s’endormir dans les temples d’Asclépios, les auteurs démystifient souvent l’idée de guérisons spontanées par la seule intervention du dieu. Leurs recherches réfutent également les anciennes théories qui faisaient passer tous les malades pour des hypocondriaques ou des « hystériques ».
Intégrant systématiquement les données paléopathologiques les plus récentes, et en les comparant aux données épigraphiques et aux descriptions cliniques fournies par ce choix de textes, cet ensemble permet de reconstituer un tableau relativement fourni et objectif de l’état sanitaire de ces populations mais également des pratiques médico-chirurgicales contemporaines, dans une perspective prudemment synchronique.
Du IVe siècle av. J.-C. au IIIe siècle de notre ère, ce parcours dans des sources textuelles parfois peu exploitées jusqu’à présent est une petite contribution à la compréhension de l’histoire de la médecine, de la religion et de la société.


Compte-rendus :

– Evelyne SAMAMA in Revue des Etudes Grecques, 123-2, 2010, p.936 (Consultable en ligne)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *