LÉPINE Philippe et VOINOT Jacques, « Une brève histoire de la seringue »

Auteurs : Philippe LÉPINE et Jacques VOINOT

Volume : XLIV, n°1

Revue : Histoire des sciences médicales

Editeur : Société Française d’Histoire de la Médecine

Date : Janvier 2010

Nombre de pages : 5 (p.49 à 53).

Résumé par F. Trépardoux de la SFHM :

Dès l’Antiquité grecque avec Héron d’Alexandrie, on utilisait des seringues pour introduire divers liquides par les orifices naturels. L’invention de l’aiguille creuse par Pravaz au milieu du XIXe siècle a permis d’introduire diverses sortes de drogues par voie sous-cutanée, vasculaire ou musculaire. C’est en liaison avec le coutelier parisien Charrière, en 1841, qu’il réalisait son prototype, perfectionné en 1853. Après Pravaz, la seringue a connu une évolution considérable jusqu’à nos jours. Des spécimens ayant appartenu à Pravaz sont exposés à Lyon au musée des hospices civils, ainsi qu’au musée d’histoire de la médecine, expertisés par Philippe Lépine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *