Conférence : « Une amputation vieille de 7000 ans »

Conférence le vendredi 4 février 2011 à 19 h 30 au Musée de la Préhistoire de Nemours.

Une conférence par Cécile Buquet-Marcon, anthropologue et Anaïck Samzun, archéologue.

Présentation :

<< En France, la pratique de l’amputation remonte au moins à 7 000 ans ! C’est ce que nous révèle la découverte d’une sépulture néolithique sur la commune de Buthiers-Boulancourt, en Seine-et-Marne.

La fouille, réalisée par l’INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives), a mis au jour, entre autres vestiges, deux ensembles sépulcraux comprenant deux à trois tombes chacun.

Source : site d’Hominidés.com

L’une de ces tombes – celle d’un homme âgé – comportait des offrandes exceptionnelles, mais le fait le plus marquant auquel nous confronte l’étude archéologique est que cet individu a été amputé de son bras gauche, à l’aide d’un outil en silex, et qu’il y a survécu longtemps.
Il s’agit là de l’acte chirurgical le plus ancien attesté en France, qui nous apprend que les populations qui vivaient chez nous, au néolithique ancien, soit il y a près de 7000 ans, disposaient de connaissances et de techniques médicales déjà élaborées.
Cette découverte exceptionnelle sera présentée par Anaïck Samzun, archéologue à l’INRAP, responsable de la fouille archéologique du site de Buthiers-Boulancourt, et Cécile Buquet-Marcon, anthropologue à l’INRAP, qui a réalisé l’étude des vestiges osseux. >>

Pour l’article original et plus d’informations, rendez-vous sur le site Hominides.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *