Colloque : « Incertitude et médecine : perspectives historiques et contemporaines »

Colloque organisé par Gweltaz Guyomarc’h, Mikaël Cozic et Élodie Giroux
dans le cadre de l’Institut de Recherches Philosophiques de Lyon.

Date : 1er et 2 décembre 2021

Lieu : Université Jean Moulin Lyon 3

Accès libre dans la limite des places disponibles, inscription préalable auprès de Yosra Garmi : yosra.garmi@univ.lyon3.fr

Présentation :

L’objectif de ce colloque est d’explorer la manière dont l’incertitude et la contingence sont abordées en médecine, de l’Antiquité à nos jours. Alors que la pandémie de la COVID-19 semble avoir mis au devant de la scène un grand nombre d’incertitudes dans les sciences et les pratiques biomédicales, il nous paraît utile d’explorer les divers visages de l’incertitude sur le temps long de l’histoire de la médecine. Nous proposons d’explorer trois grandes dimensions de cette dernière :
– ontologique (ou indétermination), c’est à dire la contingence et la variabilité des maladies elles-mêmes.
– épistémique, dans les savoirs produits en recherche clinique et dans les méthodes adoptées (raisonnement clinique, évaluation thérapeutique, etc.)
– pratique : enjeux de la décision médicale et du passage du général au singulier au niveau individuel comme populationnel


Programme :

1er décembre 2021
14h45-15h30 : Th. Bonnin (Université Clermont Auvergne) et Elodie Giroux (Université Lyon 3 & Irphil) : « Incertitudes médicales : que nous apprend la pandémie de COVID-19 ? »

Dimensions ontologiques de l’incertitude
15h30-16h15 : Gweltaz Guyomarc’h (Université Lyon 3 & IRPHIL) : « Médecine et contingence. Retour sur la médecine comme art stochastique chez Alexandre et les stoïciens »
16h30-17h15 : Julien Devinant (Université de Lille – STL) : « Là où commence la maladie. Galien face au problème du vague »

2 décembre 2021
Dimensions épistémologiques de l’incertitude

9h-9h45 : R. Poma (Université Paris-Est Créteil) : « Penser l’incertitude dans la médecine du XVIIe siècle de Santorio Santorio à Leonardo Di Capua »
9h45-10h30 : Th. Martin (Université de Franche-Comté) : « Probabilités et médecine au XIXe siècle »
10h45-11h30 : J. Simon (Université de Lorraine & Archives Poincaré – UMR 7117) « Le paradoxe de la précision et de l’incertitude dans le domaine de la nanomédecine »

Dimensions pratiques de l’incertitude
11h30-12h15 : J. Chandelier (Université Paris 8 – SPHERE) : « Un art incertain peut-il rendre une réponse certaine ? Quelques réponses médiévales »
14h-14h45 : Mikaël Cozic (Université Lyon 3 & IRPHIL) : « La décision médicale en incertitude »
14h45-15h30 : N. Lechopier (Université Lyon1 – S2HEP) : « Données probantes et interventions en promotion de la santé »
15h45-16h30 : D. Teira (Sorbonne Université, SND) : « Incertitude et paternalisme pharmaceutique »
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *