BOEHRINGER Sandra et SEBILLOTTE CUCHET Violaine (dir.), « Hommes et femmes dans l’Antiquité grecque et romaine »

2e édition

Collection : Cursus Histoire

Éditeur : Armand Colin

Date : 2017 (1ère édition en 2011)

Présentation par l’éditeur :
Peut-on porter un regard neuf sur l’Antiquité ? C’est ce que montre cet ouvrage qui propose une analyse originale des sources classiques à travers la question essentielle du genre et de la sexualité.
Ce volume propose un voyage dans le monde gréco-romain à travers une soixantaine de documents commentés et pose un regard différent sur les grandes figures historiques ou mythiques de l’Antiquité et plus généralement sur les hommes et les femmes du temps, leurs actions et leurs fonctions.

Cette approche inédite révèle une société autrement subtile que celle que nous a léguée l’imagerie traditionnelle et démontre que le genre comme méthode d’analyse permet une extension du domaine de l’histoire.
Une équipe des meilleurs spécialistes de la période nous offre une vision unique de la société antique en convoquant les plus grands auteurs et des sources de nature variée (poésie, théâtre, histoire, discours d’orateurs, images, inscriptions, etc.). Mêlant réflexion innovante et démarche méthodologique, cette synthèse des travaux récents sur la question fournit à l’étudiant, mais aussi à l’enseignant, un remarquable outil de travail, qui donne un nouveau souffle à la réflexion historienne.


Sommaire :

Adeline ADAM, « L’épouse romaine idéale », 122‑124.
Adeline ADAM, « Agrippine l’Ancienne, une femme sur le pont », 141‑143
Adeline ADAM, « Boudicca, une barbare libre », 144‑146
Philippe AKAR, « Coriolan face aux matrones », 149‑151
Philippe AKAR, « Le prêtre de Cybèle, ni homme ni femme », 155‑157
Serge BARDET, « Cléopâtre Théa, souveraine hellénistique », 75‑76
Serge BARDET, « Cléopâtre Théa, la femme au pouvoir », 96‑97
Serge BARDET, « L’impératrice Julia Domna associée à Vesta », 130‑132
Catherine BAROIN, « La toge, un vêtement unisexe ? », 101‑103
Lydie BODIOU, « Embryons mâles, embryons femelles », 47‑49
Lydie BODIOU, « Le médecin, la jeune fille et le mariage », 88‑89
Sandra BOEHRINGER, « Artémis et Callisto : l’amour entre femmes »,104‑106
Sandra BOEHRINGER, « Le “mythe” des moitiés complémentaires », 117‑119
Sandra BOEHRINGER et Gaëlle DESCHODT, « Tendres échanges entre un garçon et un homme », 112‑114
Louise BRUIT ZAIDMAN, « Epouses et prostituées : le cas Nééra », 44‑46
Louise BRUIT ZAIDMAN, « Grandir comme un garçon, grandir comme une fille », 69‑71
Claude CALAME, « Hélène, cause de la guerre de Troie », 39‑41
Claude CALAME, « Hélène, sujet et objet de désir », 133‑135
Marine CHABROL, « Donner le sein à Rome, la fausse évidence d’un geste sexué », 55‑57
Marine CHABROL, « Le sexe des plantes », 125‑127
Marine CHABROL, « La langue latine et le genre », 158‑159
Sébastien DALMON, « Quand une Immortelle s’éprend d’un mortel », 90‑92
Sébastien DALMON, « Le rapt d’un jeune homme par une belle veuve », 128‑129
Aurélie DAMET, « L’infanticide : crime féminin ? », 72‑74
Madalina DANA, « Mousa, femme-médecin à Byzance », 42‑43
Madalina DANA, « Une poétesse : Aristodama de Smyrne », 98‑100
Julie DELAMARD, « Le genre de la maison », 163‑164
Gaëlle DESCHODT, « Des comportements distincts face à la mort », 67‑68
Gaëlle DESCHODT, « Le départ du soldat », 77‑78
Gaëlle DESCHODT, « Le mariage grec, image idéale », 115‑116
Valéria GAVRYLENKO, « Le troublant suicide d’un héros », 136‑138
Sophie LALANNE, « L’accès d’un jeune homme à la virilité », 58‑60
Sophie LALANNE, « Une représentation grecque du couple : Métiochos et Parthénopé », 168‑172
Annie LARIVEE, « L’égalité dans la complémentarité », 165‑167
Rostom MESLI, « Verrès, un préteur bien peu “viril” », 61‑63
Rostom MESLI, « Néron : le Prince dégradé en citharède », 139‑140
Philippe MOREAU, « L’adoption romaine : une filiation sans mère ? », 107‑109
Philippe MOREAU, « Quand les femmes prennent la parole en public », 152‑154
Maxime PIERRE, « Des sorcières romaines », 93‑95
Maxime PIERRE, « Espèce de cinède ! », 120‑121
Maxime PIERRE, « Euryale et Nisus, un couple héroïque », 160‑162
Nicolas RICHER, « Les femmes, responsables des insuffisances de Sparte », 52‑54
Pauline SCHMITT PANTEL, « Quand Athéna ruse pour marier les filles », 110‑111
Violaine SEBILLOTTE CUCHET, « Parsondès, drag queen à Babylone », 64‑66
Violaine SEBILLOTTE CUCHET, « Une femme de guerre, Artémise », 79‑81
Violaine SEBILLOTTE CUCHET, « Pandore, première épouse », 82‑84
Anastasia SERGHIDOU, « Questions de hiérarchies », 50‑51
Anastasia SERGHIDOU, « Le notable et ses nobles esclaves », 147‑148
Anne-Emmanuelle VEÏSSE, « Naître fille ou garçon dans l’Egypte romaine », 85‑87

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *