La Médecine dans l'Antiquité

Copyright © 2009-2012. Tous droits réservés.

- La médecine romaine

- La médecine grecque

- La médecine égyptienne

- Autres civilisations

- Paléopathologie

- Les divinitÚs sanitaires

- Instruments médicaux

- Biographies

- Bibliographies

- Liens

- A visiter

- La SFHM

- Agenda

- Représentations

- Livre d'or

- Boutique

- Forum

 

1ère mise en ligne le 12 Aout 2009.

Dernière mise à jour du site le 28 Juin 2013 à 18h58 .

 

 

Les écoles médicales

_______________________________________________________

Introduction - La secte dogmatique - La secte empirique - La doctrine d'Asclépiade de Pruse - La secte méthodique - La secte pneumatique - Une secte sans nom : l'enseignement de Quintus, Marinus et Numisianus ?

 

Il existe aussi une secte plus tardive, sans nom, qui apparait à Alexandrie au IIe s. ap. JC. Galien en a soigneusement effacé l'existence de l'histoire, n'en montre que quelques bribes sans liens apparents pour lui enlever toute cohérence. Cette école a donc complètement échappé aux historiens de la médecine jusqu'à des travaux récents.
Cette secte marque un véritable renouveau de la recherche et de l'enseignement médicaux. Marinus, Quintus et Numisianus en sont les promoteurs. En 4 générations, cette renaissance a atteint Pergame, Corinthe et Rome. Danielle Gourevitch a essayé de nous expliciter les principes de cette secte , incontestablement dogmatique, à travers le peu que nous avons dans les textes anciens. Leurs spécialités sont l'anatomophysiologie, l'exégèse hippocratique, la clinique, la pharmacologie et une activité pédagogique bien organisée.
Nous allons essayer une chronologie de cette secte : Marinus, qui a restauré les études anatomiques à Alexandrie, a eu Quintus comme disciple, qui a été qualifié " meilleur médecin de son temps ", bien qu'ayant été un praticien discuté. Ce dernier, installé à Rome, doit quitter la ville jalousé par ses confrères. Galien ne l'a pas connu directement. Quintus a eu pour élèves Satyrus, maître de Galien à Pergame, et Numisianus, qui a essentiellement vécu et enseigné à Alexandrie. Il est fort probable que Galien n'ait pas connu ce dernier, mais il a appris de son élève Pélops, puis d'Héracléianus, fils de Numisianus. Héracléianus a eu pour principaux disciples Antigène, que Galien rencontre à Rome, et Lycus de Macédoine. Les membres de la secte sont classés les uns par rapport aux autres et par rapport à Galien, sans qui ils ne seraient pas connus. Bien qu'il n'ait pas été considéré, par Galien et tout le monde après, comme une secte médicale, le mouvement intellectuel qui s'est exprimé dans l'enseignement de ces médecin anatomistes alexandrins en constitue bien une dans les faits. Elle a exercé une grande influence sur Galien et donc sur la formation du système médical qui prend le nom de galénisme.

 

 

 

Qui suis-je? - Contact - Plan du site - Mentions légales- Aide

 

Sur le Web Sur le site

 

Lien vers le forum :

 

Pour suivre l'actualité du site :