La Médecine dans l'Antiquité

Copyright © 2009-2012. Tous droits réservés.

- La médecine romaine

- La médecine grecque

- La médecine égyptienne

- Autres civilisations

- Paléopathologie

- Les divinitÚs sanitaires

- Instruments médicaux

- Biographies

- Bibliographies

- Liens

- A visiter

- La SFHM

- Agenda

- Représentations

- Livre d'or

- Boutique

- Forum

 

1ère mise en ligne le 12 Aout 2009.

Dernière mise à jour du site le 28 Juin 2013 à 18h58 .

 

 

Les écoles médicales

_______________________________________________________

Introduction - La secte dogmatique - La secte empirique - La doctrine d'Asclépiade de Pruse - La secte méthodique - La secte pneumatique - Une secte sans nom : l'enseignement de Quintus, Marinus et Numisianus ?

 

Revenons-en maintenant aux dissidents, les empiriques. C'est Philinos de Cos, élève direct d'Hérophile, qui donne l'impulsion, en créant la secte empirique, émanant de la secte logique. Cette secte, la première à proclamer son existence, à se donner un chef, à se choisir des principes et un nom, reste longtemps un phénomène alexandrin.
Influencés par la philosophie sceptique, les empiriques ne croient pas que la médecine soit une véritable science. Ils vont même plus loin, en affirmant le côté incompréhensible de ce que les sens ne peuvent pas appréhender. Pour eux, la médecine se borne à accumuler du savoir, issu d'observations essentiellement fortuites.
Dans cette optique négative, il est difficile de déterminer une doctrine. Pourtant, sensibles aux divergences d'opinions entre les dogmatiques, les empiriques sont aussi convaincus que la nature est incompréhensible et que seul ce qui est observable a une réalité. Il est donc inutile de s'acharner à la recherche de l'invisible : l'étude de l'anatomophysiologie, ainsi que la dissection et même la vivisection (qui a été pratiquée pendant un temps à Alexandrie ), ne sont que futilités. Ce qui est caché est secret, rien ne sert donc de partir dans des réflexions, dont les opinions divergent d'ailleurs souvent, celles-ci n'ayant souvent aucun effet sur les choix thérapeutiques. La maladie est toute entière dans ses symptômes, les causes de la maladie sont évidentes (chaleur, faim, fatigue…).
Pour les empiriques, le traitement est dicté par les similitudes entre les différents cas observés : si une nouvelle maladie apparait, elle est traitée de la même façon qu'une autre dont elle se rapproche. L'accent est mis sur l'aspect pratique de la médecine :
" Ce qui importe ce n'est pas ce qui produit la maladie, mais ce qui la supprime "
Le médecin empirique observe l'effet quand l'occasion se présente, répète ce que lui dicte son expérience personnelle et profite de l'expérience accumulée. En aucun cas il n'est question d'expérimentation à proprement parler. Seule l'expérience fonde la médecine, par les trois acceptions qui forment le " trépied " de la secte, selon le terme de Glaucias, médecin empirique du IIe s. av. JC :
- Il existe une expérience individuelle : l'observation directe au hasard des occasions, ou bien en répétant ou imitant une situation.
- Il existe une deuxième forme d'expérience, reposant sur l'analogie, qui peut permettre, en l'absence d'une plante donnée pour le traitement, d'en utiliser une qui s'en rapproche beaucoup ; la ressemblance entre deux maladies peut aussi conduire à leur attribuer le même traitement.
- La troisième signification de l'expérience empirique, c'est l'expérience collective, l' " histoire " : recueil de ce qui est dit et fait par les confrères, confiance en la répétition de l'observation.
Pour la secte empirique, la médecine est une pratique, une thérapeutique avant tout. Elle oppose l'utile au superflu ; elle ne se fait pas à partir des choses cachées qui ne sont pas certaines et entrainent le doute, mais à partir de celles qui sont véritablement étudiables.
La secte empirique relève donc plus d'une attitude d'esprit que d'une doctrine et, par principe, n'a pas de texte sacré. Le médecin empirique révère son maître moins que dans les autres sectes.

Qui suis-je? - Contact - Plan du site - Mentions légales- Aide

 

Sur le Web Sur le site

 

Lien vers le forum :

 

Pour suivre l'actualité du site :