La Médecine dans l'Antiquité

Copyright © 2009-2012. Tous droits réservés.

- La médecine romaine

- La médecine grecque

- La médecine égyptienne

- Autres civilisations

- Paléopathologie

- Les divinitÚs sanitaires

- Instruments médicaux

- Biographies

- Bibliographies

- Liens

- A visiter

- La SFHM

- Agenda

- Représentations

- Livre d'or

- Boutique

- Forum

 

1ère mise en ligne le 12 Aout 2009.

Dernière mise à jour du site le 28 Juin 2013 à 18h58 .

 

 

Les écoles médicales

_______________________________________________________

Introduction - La secte dogmatique - La secte empirique - La doctrine d'Asclépiade de Pruse - La secte méthodique - La secte pneumatique - Une secte sans nom : l'enseignement de Quintus, Marinus et Numisianus ?

 

Pendant des siècles, la plupart des médecins qui ne sont pas des charlatans ont été dogmatiques sans le savoir. Tous ont adopté le même mode d'acquisition des connaissances, se plaçant ainsi dans la lignée d'Hippocrate.
La notion de secte médicale apparait à Alexandrie au IIIe s. av. JC, période d'apogée de ce haut lieu de la médecine antique . La notion se développe, s'imposant dans l'ensemble du monde romain. Tout aurait commencé autour d'Hérophile, qui rassemble autour de lui de brillants élèves, admirateurs de ses découvertes anatomiques et partisans comme lui de la dissection sur des cadavres humains. Parmi eux, nous pouvons citer Philinos de Cos et Bacchios de Tanagra. Philinos quitte rapidement son maître pour donner un enseignement totalement opposé à celui d'Hérophile : il fonde la secte empirique. Son successeur à la tête des empiriques, Sérapion d'Alexandrie, semble avoir attaqué aussi bien la lignée d'Hérophile que tous les autres médecins. Ainsi, la médecine des sectes est née et la littérature médicale " hérétique " va prospérer.
Sur ces deux termes de " secte " et de littérature " hérétique ", Danielle Gourevitch nous apporte un éclaircissement. Il ne faut pas les considérer avec la connotation négative qui est la leur depuis le IIe s. et les problèmes du christianisme en développement. Une secte est un groupe qui se laisse conduire par un maître et des principes, et qui accepte un enseignement : c'est donc une école .
La cohésion interne est renforcée par l'attaque envers les autres sectes. Les membres ne s'entendent que rarement entre eux et en viennent souvent à critiquer le maître ou leurs prédécesseurs. Toutefois, après la première dissidence fondatrice d'une nouvelle école, la véritable dissidence est rare. Les divergences sont si marquées entre les membres de la secte méthodique que la littérature s'est particulièrement moquée d'eux. Cependant, ils se reconnaissent entre eux comme étant méthodiques. Il en va de même pour les autres sectes.
En fait, le problème clef pour lequel il y a conflit n'est pas le choix thérapeutique, c'est la méthode d'acquisition du savoir médical, la nature de ce savoir, son origine, son but.

 

 

 

Qui suis-je? - Contact - Plan du site - Mentions légales- Aide

 

Sur le Web Sur le site

 

Lien vers le forum :

 

Pour suivre l'actualité du site :